Le 17 juin dernier, le salon Vivatechnology, dédié à l’innovation et aux nouvelles technologies, a organisé son premier hackathon. Cet évènement prend la forme d’une compétition, parrainée par plusieurs entreprises, qui réunissent chacune 5 équipes de 10 participants autour d’un thème commun. Au terme d’une phase de recherche de 24 heures (sans interruption !) les travaux sont présentés devant un jury de professionnels puis le salon se clôture par l’annonce des gagnants. 

 

Cette année, la faculté Jean Monnet (Université Paris-Sud/Paris-Saclay) a été représentée par Claudia Gestin-Vilion, étudiante en M2 PIFTN (Propriété intellectuelle fondamentale et technologies numériques, dirigé par Alexandra Bensamoun) et ancienne étudiante du Master 1 pré-spécialisé Droit de la propriété intellectuelle/Droit du numérique PIDN. Claudia a pris part au concours au sein de l’équipe « Angela » qui est arrivée première de sa catégorie (Microsoft) après avoir travaillé sur le sujet : « the new way of work, empowered by artificial intelligence ».  

 

Ce concours est une excellente occasion de mettre à l’épreuve ses connaissances juridiques, ainsi que sa capacité à collaborer avec des étudiants et des professionnels de divers horizons. Si cet événement s’adresse avant tout à des profils techniques, des connaissances en droit de la propriété intellectuelle et en droit des données personnelles sont également très recherchées : avis aux étudiants intéressés pour l’édition 2018 ! 

Pour une présentation plus détaillée du salon et du hackathon : 

https://vivatechnology.com/hackathon